Home Commentaires No More Heroes III : l’action de découpage extraterrestre à son meilleur

No More Heroes III : l’action de découpage extraterrestre à son meilleur

0
No More Heroes III : l’action de découpage extraterrestre à son meilleur

Travis Touchdown revient dans No More Heroes III pour affronter une équipe de dix envahisseurs extraterrestres dans une aventure épisodique pleine d’action, loufoque, de science-fiction et qui fait tout sauf se prendre au sérieux.

No More Heroes III, le troisième jeu de la série, arrive enfin sur Nintendo Switch, onze ans après No More Heroes II. Travis Touchdown était peut-être le meilleur assassin du monde, mais dans ce jeu, les ennemis sont littéralement hors de ce monde. Dix extraterrestres super puissants et une armée de soldats sont arrivés sur Terre, prêts à la conquérir.

AVANTAGES:

  1. Des combats engageants et stimulants ;
  2. Histoire consciente et divertissante ;
  3. Un ton et un style exagérés.

LES INCONVÉNIENTS:

  1. Peut être trop d’histoire pour certains joueurs ;
  2. Les tutoriels peuvent parfois être perturbants ;
  3. Certaines parties du surmonde semblent fades.

Tout comme les jeux précédents, vous devez gravir les échelons, vaincre d’abord l’extraterrestre n°10 et gravir les échelons. Bien qu’il y ait des serviteurs à combattre, la plupart de ces batailles se terminent par un combat de boss épique. No More Heroes 3 permet également au joueur de conduire parfois dans la ville fictive de Santa Destroy, faisant tomber les autres véhicules de la route lorsque vous vous précipitez.

"No

Outre l’action et l’exploration, No More Heroes 3 accorde également une importance majeure à l’histoire. Le jeu lui-même est même divisé en épisodes, avec des crédits de clôture après chaque bataille de boss. Parfois, cela peut ressembler à une émission de télévision, avec de longues séquences de scènes coupées mettant fin au gameplay.

Coup de poing vers le haut

"No

Pour les joueurs à la recherche d’un jeu de combat d’action, vous êtes au bon endroit. No More Heroes III consiste à balancer ce katana de faisceau, à accumuler des combos de coups et à libérer des mouvements de puissance sur vos adversaires. Le combat est très satisfaisant, surtout quand tout s’enchaîne, comme une belle esquive dans une puissante frappe meurtrière.

Travis a son emblématique Beam Katana, mais ce n’est pas le seul outil à sa disposition. Ayez de la chance et vous pourrez peut-être activer le mode Mustang, une armure qui vous permet d’infliger des dégâts massifs en rafale. No More Heroes 3 comprend également un Death Glove, qui permet à Travis d’effectuer des mouvements uniques comme un dropkick de téléportation.

Lire aussi  Tchernobyl VR Project Hands-on - visiter la zone contaminée

"No

Le combat dans No More Heroes III brille le plus dans les combats de boss. Beaucoup de ces combats sont des combats en plusieurs étapes qui impliquent non seulement de frapper votre adversaire au bon moment, mais également de trouver des énigmes et des stratégies de mouvement pour vous donner ces ouvertures. Les combats de boss peuvent devenir un défi, apprendre et s’adapter aux stratégies ennemies en temps réel.

Il y a aussi une pléthore d’ennemis à combattre. Juste au cours des deux premiers épisodes, il semble que chaque bataille comporte un nouvel ennemi. Heureusement, il n’y a généralement que quelques serviteurs entre les combats de boss, mais il est bon qu’ils ne se sentent pas trop répétitifs. Les ennemis sont également suffisamment différents pour nécessiter des tactiques différentes de la part du joueur, ce qui aide à garder le combat frais.

Parcourir les tutoriels

No More Heroes III n’a pas trop de problèmes, mais le plus proche d’un problème est peut-être la fréquence à laquelle les didacticiels apparaissent à l’écran. Heureusement, ils sont rapides à lire et faciles à ignorer, mais même les plus courts mettent toujours une pause momentanée dans le gameplay. Cependant, lorsqu’il s’agit d’apprendre les commandes, le travail est effectué de manière rapide et efficace.

"No

Ces didacticiels rapides peuvent constituer un excellent équilibre entre l’apprentissage de nouveaux joueurs et leur retour immédiat dans l’action. Le jeu est mis en pause, mais seulement aussi longtemps que vous le souhaitez, donc si vous choisissez de prendre votre temps pour comprendre le nouveau mécanisme, c’est à vous de décider. Mais si vous décidez plutôt d’y aller, vous serez souvent au cœur de la bataille, le jeu attendant avec impatience l’exécution de votre nouveau mouvement. Heureusement, si vous manquez quelque chose, il existe un moyen d’accéder à tous les didacticiels via les menus du jeu.

Lire aussi  Cyberpunk 2077 Review - Samouraï, vous avez un excellent RPG à jouer !

No More Heroes III tire parti des commandes de mouvement de la Switch à un égard. Travis doit régulièrement recharger son katana à faisceau, ce qui oblige le joueur soit à secouer le Joy-Con, soit à remuer le joystick droit. Cela va probablement sans dire, mais les commandes de mouvement semblent beaucoup plus naturelles ici. Bouger le joystick ne sera jamais parfait.

Des visuels assortis au ton

"No

No More Heroes III a beaucoup de choses à dire, à tel point qu’il est difficile de tout faire tenir dans une seule critique. Mais quelque chose qui mérite vraiment l’attention, ce sont les visuels intenses. Entre chaque épisode, le générique d’ouverture survole l’écran avec le nom du doubleur et la silhouette de son personnage. Différents moments ont des styles très distincts, du gameplay réel aux moments d’histoire de type anime, en passant par la roulette de réessai qui semble être en papier.

Dans un jeu qui est partout à bien des égards, il est normal que le style visuel suive ce thème. Beaucoup d’ennemis semblent pratiquement sur-conçus, mais ce n’est qu’un autre ajout au style farfelu et exagéré de No More Heroes III.

Ce jeu aime également couvrir l’écran de texte ou d’autres éléments visuels. Lorsque Travis s’approche de quelque chose avec lequel il peut interagir, la plupart des jeux ont juste un petit « A » pour indiquer que le joueur peut appuyer sur le bouton « A » pour interagir. Mais dans No More Heroes III, la moitié de l’écran est dominée par le déplacement des « A » et d’autres textes juste à ajouter pour compléter l’esthétique exagérée. C’est un petit détail mais révélateur.

Un jeu vidéo épisodique

No More Heroes III est comme un anime qui vous permet de combattre vous-même. Chaque section du jeu fonctionne comme un autre épisode de la saison. La quantité d’histoire entre les batailles peut décourager certains joueurs, mais l’histoire est très bien faite. No More Heroes III est parfaitement conscient de lui-même, certaines scènes se déroulant dans le reflet d’un écran de télévision, et Travis prend même le temps de donner des instructions à un patron sur la façon de rendre le combat plus attrayant pour les joueurs.

Lire aussi  Cities: Skylines expansion review – que font les maires After Dark ?

"No

Outre l’ampleur inhérente de Travis Touchdown, l’histoire passe également beaucoup de temps sur le principal antagoniste extraterrestre, FU, et son ami humain Damon. Ces personnages équilibrent le jeu en ajoutant un drame plus cohérent au ridicule des autres parties de l’histoire.

No More Heroes III est assez divertissant, mais il est compréhensible que certains joueurs pensent que c’est trop. Soit dans le sens où c’est trop exagéré, soit que cela prend trop de temps. Mais heureusement, cela dépend en grande partie de vos préférences personnelles.

Pensées de clôture

No More Heroes III est un excellent exemple des histoires qui peuvent être racontées dans le milieu des jeux vidéo. Il se trouve que le jeu lui-même est également très amusant. Ce jeu tient également si vous n’avez pas joué aux deux premiers jeux de la série No More Heroes. Certains personnages ne sont peut-être pas reconnaissables, mais l’histoire et le gameplay sont toujours très divertissants.

"No

Bien que la violence excessive et la suggestivité ne soient généralement pas attendues d’un titre majeur sur Nintendo Switch, il est passionnant d’avoir un jeu vraiment conçu pour un public plus âgé. No More Heroes III n’a pas honte d’être ce qu’il veut être, et il le fait bien. Il parvient même à insérer des moments vraiment dramatiques dans le chaos.

No More Heroes III est un jeu étrange, mais qui en vaut vraiment la peine. Si vous avez déjà regardé un anime et souhaitez pouvoir jouer les batailles vous-même, vous allez adorer ce jeu. Mais si vous n’avez pas eu cette expérience spécifique et que vous profitez simplement d’un hack-and-slash chaotique axé sur l’histoire, vous passerez également un bon moment.